Histoires et Mysteres, le site de l'etrange Ecoute ce qui se raconte loin de ton pays...

 Le comte Dracula, célèbre personnage de la littérature vampirique a bel et bien existé. Il n’était pas comte mais prince. Son véritable nom était le Prince Vlad IV de Valachie, dans l’actuelle Roumanie, entre les Carpathes et le Danube (1430-1477)

. Dracula signifiait qu’il était un chevalier de l’Ordre du Dragon. Cet ordre a été créé en 1418 pour la défense de la chrétienté mais on raconte que la magie noire était souvent pratiquée par les membres de cet ordre. Vlad IV signait ses documents officiels : Vlad Dracula. Mais à cette époque, le prince Vlad avait un autre surnom : Vald Tepez ; Vlad l’empaleur.

vampires draculaIlaccède au trône à vingt-cinq ans. C’est un solide géant, roux et barbu. Il convoqua ses deux seigneurs voisins, Le prince de Transylvanie et le prince de Moldavie afin de leur proposer une unification des leurs territoires. La seule condition étant que Vlad devenait le souverain de ce nouveau pays. Le prince de Transylvanie refusa cette alliance et les soldats de la garde personnelle de Vlad s’emparèrent du prince et le conduisirent à l’extérieur du château. L’autre prince, resté avec Vlad, constata avec horreur, que son ami était empalé sous ses yeux. Il accepta la proposition de Vlad.

Vlad IV devenait le premier roi de Roumanie. Sa première décision fut de rétablir l’ordre dans son royaume en anéantissant les hordes de bandits qui terrorisaient villages et voyageurs. Ce qui fut fait en quelques semaines. Des centaines de personnes furent empalées à travers le royaume.

vampire

 

 On raconte que pour prouver que l’ordre était revenu dans le royaume, le prince avait fait mettre un gobelet en or massif sur le rebord d’une fontaine afin que les passants puissent se désaltérer. Ce gobelet ne fut jamais volé.

Le deuxième cheval de bataille de Vlad fut la corruption et on vit rapidement des fonctionnaires empalés sur les places des villages.

Tout en épurant son nouveau royaume, le prince Vlad enrolait et recrutait de jeunes gens dans ses nouvelles police secrète et armée. Quand il eut plusieur milliers de soldats, il décida de refuser de payer les impôts imposés par ses suzerains Turcs et interdit les jeunes roumains à servir dans l’armée turques.

Les turcs décidèrent de rencontrer Vald, mais plutôt que de négocier, ils avaient préparé un piège afin de l’anéantir. Une armée de 3000 hommes attendait le prince Vlad. Mais ce dernier avait été informé de l’embuscade, et à son tour, décida de piéger les Turcs.

Le prince avait réuni toute son armée, et pendant qu’il la passait en revue, donna l’ordre à un de ses officiers, d’empaler un soldat sur douze afin que les autres puissent voir ce qui les attendaient s’ils refusaient le combat contre les Turcs. L’officiers protesta et refusa d’obéir à un tel ordre barbare. Vlad saisit sa lance et transperça le corps de l’officier. Les malheureux furent empalés. Les soldats avaient maintenant plus peur de leur chef que des Turcs.

Dès que l’armée Turques fut en vue, Vlad chargea sans ménagement. En moins de trente minutes, les Turcs comptaient plus de mille morts. Leurs chefs décidèrent de se rendre. Le combat était perdu d’avance. Ils implorèrent la clémence du prince Vlad. Tous les turcs furent prisonniers et Vlad fit empaler les deux mille cinq cent survivants sous les yeux horrifiés de leurs chefs. Il déclara “ Voilà ce qui arrive à ceux qui perdent les batailles ”. Tous les généraux furent également empalés, seul le Sultan fut épargné afin qu’il aille rendre compte de la situation auprès de ses chefs.

Les Turcs mobilisèrent une armée de vingt mille hommes afin d’anéantir ce “ petit résistant ”. Une véritable guérilla s’engagea en Roumanie. Vlad faisait empaler ses ennemis et les paysans soupçonnés de collaborer avec les Turcs. Mais la puissante armée réussit à reconquérir le pays et Vlad dut fuir en Hongrie.

Entre 1455 et 1462, il avait empalé et tué plus de cent mille personnes.

Les Turcs divisèrent à nouveau le royaume et quelques années après, les propriétaires terriens demandèrent à Vlad de revenir afin de libérer le pays. Ce qu’il fit mais son deuxième règne fut de courte durée (1476-1477), il mourut dans une embuscade.

Il fut enterré dans un monastère de Bucarest où il devrait encore reposer. Devrait, car en 1931, une équipe d’archéologue ouvrit la tombe du prince Vlad IV…. Elle était vide… On dit que ses restes avaient, en fait, été déplacés dans un musée mais qu’ils disparurent mystérieusement...

 

Pin It