le site de l etrange et des mysteres histoires et mysteres, esoterisme, voyance, etrange
Histoires et Mysteres, le site de l'etrange Ecoute ce qui se raconte loin de ton pays...
1.jpg
 

Il est évident que toutes les photos de fantômes connues sont le fait du hasard sauf, bien sur, celles prises par des scientifiques venus étudier des lieux réputés hantés.
On remarquera quand même que toutes les photos prises ont des points communs au niveau technique. Aucune marque n’est meilleure que les autres pour photographier des fantômes ; nous ne ferons donc aucune publicité mais nous allons vous donner quelques notions de bases pour de véritables photos de fantômes réussies.


Il existe quand même un facteur aléatoire. En effet, l’apparition ou la manifestation spectrale ne sont pas toujours imprimées par la pellicule photographique. On pense photographier un fantôme et on se retrouve avec mémé jouant avec le chien…
En général, les photos sont prises la nuit bien que des photos prises pendant la journée soient toutes à fait possibles. Nous recommanderons une vitesse d’obturation assez faible et un film de 400 ASA.
L’arrivée des appareils numériques simplifie quelques étapes de la prise de vue de fantômes. En effet, vous pouvez visualiser immédiatement votre photo ou encore, si vous êtes témoins d’un phénomène, « mitrailler » l’événement et avoir ainsi plusieurs photographies. De même que les éléments photographiés ne pourront pas être « des traces sur la pellicule ». Inversement, en l’absence de négatif, vous aurez du mal à prouver que votre photo n’est pas truquée…

 

Quelques règles élémentaires :

1. Les fantômes ne sont pas uniquement dans des lieux hantés ; ils sont partout. Photographiez tout.

2. Si vous prenez des photos la nuit dans un cimetière, n’oubliez pas de régler votre appareil sur « nuit ».

3. Essayez d’avoir un sujet sur la photo (une tombe, un arbre, un chien…) et évitez de photographier des surfaces unies (mur, porte…)

4. Prenez beaucoup de photos. Photographiez tout et tout le temps. Il faut, en moyenne 50 photos pour 1 contenant une anomalie.

5. Ne photographiez pas une vitre ou un miroir (surtout si vous avez un flash)

6. Vérifiez que votre appareil et ses objectifs soient propres.

7. Vérifiez que vous avez votre appareil à portée de main et prêt à être utiliser. Un fantôme ne pose pas ; soyez rapide.

8. Attachez vos cheveux. Avec un courant d’air vos cheveux pourraient se mettre devant l’objectif.

9. Ne pas prendre de photos sous la pluie, la neige ou le brouillard.

10. S’il fait froid, ne respirez pas au moment où vous prenez la photo.

11. Ne photographiez pas le soleil

12. Parlez au fantôme. Si vous entrez dans un cimetière, ne commencez pas à photographier dans tous les sens. Marchez pendant ¼ d’heure, pensez à des choses saines et positives. Parlez à haute voix, présentez vous et dites ce que vous allez faire et quelles sont vos intentions. N’oubliez pas de remercier tout le monde.

13. Enlevez le cache de l’objectif

14. Ne cherchez pas d’esprits mauvais. Fuyez si vous en voyez un.

15. Suivez votre instinct. Si vous voulez photographier cette tombe, faites-le.

16. Photographiez les murs

17. Oubliez le 16, c’était un piège. On vous a dit dans le 3 de ne pas photographier de murs. Vous ne suivez pas. Vous n’êtes pas prêt, renoncez.

18. L’hiver est la meilleure saison pour photographier des fantômes.

 

Bonne chasse, bonnes photos.

 

photo fantomes1  
photo fantomes2 photo fantomes6

photo fantomes5

photo fantomes3

photo fantomes4

 

Articles en relation avec celui ci : 


(c) 1999-2015 Histoires et Mysteres v 3.0