le site de l etrange et des mysteres histoires et mysteres, esoterisme, voyance, etrange
Histoires et Mysteres, le site de l'etrange Ecoute ce qui se raconte loin de ton pays...
1.jpg
 

 La science des nombres exprime leur puissance. Chaque nombre a une force en lui qui peut être utiJisée dans un but bien précis.

II y a deux opérations que l'on effectue sur 'les nombres pour arriver à découvrir leur racine essentielle. Tout d'ahord, on développe le nombre en additionnant à celui-ci tous ceux qui le précèdent et forment sa progression; ensuite, si possible, on réduit ce nombre en additionnant ses termes.

exemple: prenons le nombre cinq:

1+2+3+4+5 = 15 = 1+5 = 6.

6 est la racine essentielle de 5. Un nomhre est une puissance dont la racine essentielle exprime l'essence primordiale qui identifie ou révèle complètement sa nature.

la vertu des nombres:

L'unité:
Le nombre un est l'expression du Suprême Universel. II est présent dans tous les nombres; universel donc tout puissant.
Unité Suprême, le un engendre, préserve et transforme tout. Il dépasse, en réunissant en lui, toutes les quaJifications. Sa racine essentielle est lui-même. Il est représenté par le cercle. II est "impair", donc de polarité mâle - positive.

Le binaire:
Le nombre deux est celui de la manifestation de toute chose. il . est la première impulsion de l'Unité. Il est le premier nombre pair, c'est le principe féminin - négatif. Le deux est le chiffre de la dualité unie et inséparable. La polarité positive et négative - le mâle et la femelle - le hlanc et le noir - la lumière et l'obscurité l'esprit et la matière. Sa racine essentielle est le trois (1+2). Il est représenté par la croix égale.

Le ternaire:
1 Le nombre trois signifie la génération qui continue la manifestation, il complète l'action du nombre deux. Il est le dynamisme de la puissance de deux. Ce troisième nombre est le premier impair, puisque l'Unité, principe de tous les nombres, est considérée se situer au-delà de toute quaJification. IJ est mâle et positif, sa racine essentielle est le six (1+2+3=6). Il est représenté par le triangle.

Le quaternaire:
Le nombre quatre est le point d'union de la trinité un - deux trois. C'est le nombre de l'action universelle de la trinité. Il est tout équilibre et harmonie, permettqnt l'action éternelle de la trinité un - deux - trois. Il signifie la solidité, la stabilité et l'action des quatre éléments Terre. Eau, Feu, Air. Il est les quatre traits de l'Eclair.' Il est représenté par le carré.
Le quatre est le deuxième nombre pair, donc féminin - négatif.
Sa racine essentielle est 10 (1+2+3+4=10).

Le quinaire :
Le nombre cinq a une grande puissance, car il est composé du premier nombre pair, deux, et du premier nombre impair, trois.
Deux est féminin, et trois masculin.
Le quinaire se forme du mélange de ces deux polarités. Il est la juste moitié du nombre dix, si l'on oeuvre des deux côtés sur le quinaire, et en divisant le dénaire (10). Que l'on prenne d'un côté neuf, de l'autre un, d'un côté huit, de l'autre deux, ou sept èt trois, six et quatre, chaque collection donne le dénaire, et le quinaire (5) est toujours son parfait milieu et son équidistant. C'est le nombre de l'union et de l'équilibre parfait. Le nombre cinq est cosmique et recèle une grande puissance occulte. Il est le nombre de l'Ordre Cosmique, 'du bonheur et de l'Energie Universelle. Il inclut les cinq éléments: Terre, Eau, Feu, Air, Ether.
Il est les cinq points de l'Eclair. Il est représenté par le pentagramme. Le cinq est masculin - positif.
Sa racine essentielle est 15, soit f> (1+2+3+4+5=15=1+5= 6).

Le senaire :
Le nombre six est le rapport entre le monde de l'esprit et la matière; c'est leur inséparable unité qui est manifestée par six. Il est aussi le nombre de l'émergence de la matière. Il est représenté par l'hexagramme. Le six est issu de l'unité par l'intermédiaire du trois. Il est la paire du trois qui s'est redoublée, et l'harmonie du deux qui est triplée. Il reste toujours en équilibre en tous ses aspects.
Le nombre six est le troisième chiffre pair, soit féminin négatif. Sa racine essentielle est 3 (1+2+3+4+5+6=21=2+ 1= 3).

Le septénaire :
Le nombre sept est l'esprit qui surgit dc la matière. C'est la révélation du Suprême dans celle-ci. Le sept symbolise l'évolution de l'être dans sa découverte spirituelle.
11 est composé d'un et de six, de deux et cinq, ou de trois et quatre. L'unité, 1, le relie au double ternaire (3 - 1 - 3). Il est représenté par l'étoile à sept pointes signifiant les sept planètes.
C'est également le carré surmonté d'un triangle. Le sept est le troisième nombre impair (hormis le 1). Sa racine essentielle est 1 ( 1+2+3+4+5+6+7=28=2+8=10=1).

L'octénaire :
Le nombre huit est un nombre parfait; par deux fois, le quaternaire se manifeste.
Nombre de l'accomplissement intérieur vécu pour le bien universel, il est l'illumination de toutes les vertus qui, comme la rose des vents, rayonnent dans les huit directions. Il est la stabilité, la sûreté de toute chose. Le huit est le quatrième nombre pair; il est féminin et négatif. Il est représenté par deux carrés.
Sa racine essentielle est 9 (1+2+3+4+5+6+7+8=36=3+6= 9).

Le novénaire :
Le nombre neuf est celui de la connaissance intégrale; il remonte à l'unité par trois. Il est le trois développé et multiplié par lui-même. Il est l'ensemble des nombres, parce qu'il se régénère lui-même.
Sa racine essentielle est 9 (1+2+3+4+5+6+7+8+9=45=4+5= 9).
Quatrième impair (hormis le 1), masculin et positif, le nombre 9 est représenté par trois triangles, la trinité répétée par trois fois; toutes les étapes de la connaissance sont parcourues. La fusion totale et définitive est toute proche.

Le dénaire :
Le nombre dix est le Tout revenant à l'Unité. Deux fois, le quinaire y est produit et la conséquence en est la fusion. Le dénaire est le nombre de sublimation parfaite dans l'unité 1.
Sa racine essentipl1e est 10, donc 1 (1+2+3+4+5+6+7+8+4+10=55=5+5=10=1).
11 est représenté par le cercle muni d'un point en son centre.

Il est la somme des deux premières polarités masculine et féminine: (1+2) + (3+4) = 10 ou 1+2+3+4= 10.

Tout est en 1, et 1 est en tout.

 

Articles en relation avec celui ci : 

(c) 1999-2015 Histoires et Mysteres v 3.0