Histoires et Mysteres, le site de l'etrange Ecoute ce qui se raconte loin de ton pays...

 Vous allez maintenant pénétrer dans l'astral tout en étant encore dans le corps physique. Par l'évocation, on fait appel à des êtres de Lumière et des Puissances qui vivent dans l'astral. L'évocation est surtout le moyen de participer à la Vie des plans supérieurs de l'astral et de ses forces agissantes. Lorsqu'on les évoque, les Esprits de la Nature apparaissent dans toute leur beauté, les Etres de Lumière se manifestent par leur radiance, l'Energie Universelle resplendit de sa puissance. L'évocation est la lus puissante des opérations occultes et sprituelles, elle nous procure une énergie sans limite, une force spirituelle très grande ainsi que la réalisation de la vérité. Par l'évocation, l'initié découvre d'une manière expérimentale et tangible la réalité de la Vie astrale et des forces agissantes. Pour lui, l'ignorance disparaît, et la certitude de la Vérité occulte devient manifeste.

Je vais vous décrire, une opération occulte d'évocation que j'ai accomplie avec la participation de deux initiés. Nous avions choisi de faire l'évocation durant la nuit de la pleine lune, moment où l'énergie occulte de la lune agit le plus fortement et sensibilise notre psychisme. Après une préparation mentale d'une semaine, le jour de la pleine lune arriva. Ce jour-là, nous jeunâmes ; les jours précédents, notre nourriture fut simple et frugale. Nous avions consacré la lame et la baguette occultes. Les cinq espèces : l'huile, l'eau, la flamme, le sel et l'encens étaient puissamment consacrées. Elles servirent d'offrandes aux Puissances évoquées. Le soir venu, nous nous rendimes dans une épaisse forêt de chênes, d'érables et de pins. En cette nuit d'été, la fôrêt était calme et silencieuse. Les oiseaux semblaient tous dormir après une longue journée chaude. La lune se leva . Sur toute la forêt ; sa lumière diffuse baignait tous les arbres. Minuit approchait, l'astre était déjà bien haut dans le ciel. Nous décidâmes de commencer l'opération occulte.

Je traçai autour de nous un cercle de protection d'une manière visible en labourant le sol avec un bout de bois. Ensuite, j'alignai devant moi les cinq espèces, face au nord sur le sol herbeux. Nous enfilâmes notre cape bleue d'initié. Nous portions, suspendu à la poitrine, le cercle universel, anneau d'argent qui est notre pantacle , rayonnant et protecteur. A chaque point cardinal du hgercle brûlaient de l'encens et une bougie de couleur rouge. Mes frères initiés se tenaient gebout, juste un peu en retrait de part et d'autre de moi.

Maintenant, l'évocation commençait. Muni dans ma main droite de la lame et dans la gauche de la baguette, je parcourus le cercle dans le sens , horaire (celui des aiguilles d'une montre), et je le traçai avec ma puissante lame. Je construisis une véritable barrière de feu en projetant toute ma force psychique dans la lame. Je la voyais émettre une forte lumière qui se condensait et formait un gercle protecteur qu'aucune force ne pouvait ~énétrer. Je traçai au moins trois fois le cercle. Ensuite, toujours muni de la lame et de la baguette, je pointai la lame dans toutes les directions. afin de purifier le lieu et d'écarter toutes créatures élémentaires pouvant encore être dans cet endroit. Satisfait, je confiai la lame à un des initiés. Avec la baguette dressée devant moi, nous fîmes appel aux Esprits de la Nature du lieu et à l'Energie Universelle. Nous récitâmes à haute voix des mantra tout-puissants comme OM - KLIM. Nous avions la sensation que, tout autour du cercle, une énergie prenait forme. Ma baguette projetait des éclairs de lumière chargés des paroles de force (mantra) que nous entonnions. Le temps était venu d'offrir les cinq espèces. Je pris d'abord l'huile condensatrice et la versai tout autour du cercle ; ensuite, je fis de même pour l'eau - purificatrice, avec la flamme illuminatrice je parcourus le cercle ; le sel préservateur fut versé également autour du cercle, et finalement je fis une circumambulation avec l'encens élévateur qui se consumait abondamment. Notre appel devenant de plus en plus fort, les mantra élevaient nos vibrations. Nous avions, l'impression réelle de pénétrer dans l'astral. De puissantes énergies se regroupaient tout autour du cercle. Enfin, les Esprits de la Nature apparaissaient devant nous. Une douce lumière émanait d'eux, ils étaient magnifiques. Leurs corps éthérés, fins, subtils, émettaient-ils des pulsations de vie. L'entité centrale ei principale était radieuse, toutes les couleurs la parcouraient. Heureux de la voir, je l'accueillis en ces termes «Hommage à toi, sois la bienvenue en ce lieu; nous nous inclinons devant toi avec amour». Elle semblait surprise de nous voir, mais elle comprenait que nos esprits étaient remplis de dévotion et de respect. «Que désirez-vous de nous, que voulez-vous que nous fassions pour vous? » C'est en vibrant de tout son corps astral qu'elle s'adressait à nous. « Nous ne désirons que votre énergie de sagesse et d'amour, nous ne voulons rien d'autre ; les profits dans le monde de la matière ne nous intéressent pas. Seuls la connaissance et la sagesse sont les motifs de notre vie ». Ma baguette était toujours dressée vers eux ; à peine avais-je répondu que je sentis une force inouie la traverser et me foudroyer littéralement. Ils me remplissaient de Lumière, de Vie et de Puissance spirituelle. Le cercle entier, avec nous en, son sein, était inondé de force, de Lumière. Nous dûmes nous asseoir par terre ; toute la vitalité de la nature semblait se déverser en nous. Peti t à petit, cette tempête d'énergie se calma , nous rendîmes à nouveau un profond hommage aux Esprits de la Nature et à leur entité principale. Nous nous levâmes ; dès que nous fûmes debout, leur Lumière d'Amour descendit dans notre coeur. Nous nous inclinâmes en leur promettant de les évoquer à nouveau dans un futur proche et d'utiliser leur puissance pour le bien universel. Je leur dis ensuite « allez dans les lieu qui vous sont destinés ». Accompagnée par quelques puissants mantra, c'est ainsi que prit fin l'évocation de Lumière. La nuit était bien avancée, les Esprits de la Nature étaient partis ; je repris la lame confiée à l'un des initiés. Je brandis la lame dans tous les sens afin de disperser d'éventuelles créatures élémentaires. Je sortis du cercle avec la lame et la baguette, et m'assurai que seule l'atmosphère de bien et de pureté prévalait. Je permis à mes deux initiés assistants de sortir du cercle. L'évocation fut grandiose, et ses effets durèrent longtemps. La vie spirituelle et occulte est la chose la plus précieuse que possède l'être humain; puisse-t'il comprendre qu'elle seule lui donnera la liberté la plus totale et la réalisation la plus parfaite.